Une exposition à Lille:  

Roger Frézin : du chaos dans le pinceau

18.12.2009 > 15.02.2010 – Musée de l’Hospice Comtesse C’est l’observation de la célèbre bataille de San Romano de Paolo Uccello qui attire Frézin. Ses contacts artistiques avec Edouard Jaguer et les surréalistes lui ouvrent les yeux sur l’étrange intemporalité des « jeux guerriers » et leur démonstration héroïque en peinture. Ses batailles témoignent également d’une expérience de la deuxième guerre mondiale : l’exode, le choc de la vision des cadavres et surtout de celles d’un cheval éventré dévoré par la vermine et couvert de mouches… Martyr innocent, symbole de liberté anéantie et de beauté massacrée. Organisation : Palais des Beaux-Arts de Lille 

Contact presse : Mathilde Wardavoir +33 (0)3 20 06 78 18 / mwardavoir@mairie-lille.fr www.pba-lille.fr 

Parution

grandeguerredesmusicienssymtrie.png 

 sous la direction de Myriam Chimènes · Stéphane Audoin-Rouzeau · Esteban Buch · Georgie Durosoir,  La Grande Guerre des Musiciens, éditions Symétrie, décembre 2009, 256 pages.

Pour les combattants de la Grande Guerre, formés dans la tradition des musiques militaires, l’oreille fut parfois l’organe qui leur apprit, à leur corps défendant, la nouveauté technique du conflit  ; elle leur permit aussi d’entretenir, sous la forme d’activités musicales développées dans des conditions précaires, un lien avec leur part d’humanité. À l’arrière, le caractère rituel des pratiques musicales – à commencer par le concert –, donna aux discussions sur l’engagement et le patriotisme une traduction politique directe, dont témoignent également la réorganisation de la vie musicale et parfois même la création d’institutions. Enfin, la guerre mit les compositeurs face à une véritable alternative esthétique et morale, entre la culture de la « musique pure » et la production d’une musique politique que certains envisagèrent comme une forme de combat. En dépit de cet intérêt musicologique et historiographique, l’histoire de la musique entre 1914 et 1918 reste mal connue, en France comme ailleurs. L’équipe internationale d’historiens réunie à la fin des années 1980 autour de l’Historial de la Grande Guerre a tenté de bâtir une nouvelle histoire culturelle du conflit en centrant l’analyse sur les représentations des contemporains. Cependant, cet effort historique si actif dans les domaines de l’image ou de l’objet n’a pu éviter une lacune, celle de la création musicale. Pour sa part, la musicologie fait volontiers de la guerre de 14-18 le véritable portail du XXe siècle, mais, si l’on excepte certains travaux pionniers, cette affirmation générale est rarement étayée par un examen des réalités musicales elles-mêmes. Axé sur la France sans toutefois exclure le cas d’autres nations, c’est la multiplicité des manifestations de la guerre dans le champ musical, et de la musique dans le champ de bataille, que le présent volume veut aider à mieux connaître. Sont ainsi reprises certaines des contributions à deux journées d’études interdisciplinaires, organisées par l’équipe Approches historiques du monde contemporain du Centre de recherches historiques (É.H.É.S.S./C.N.R.S.), l’équipe Musique du Centre de recherches sur les arts et le langage (É.H.É.S.S./C.N.R.S.), l’Institut de recherche sur le patrimoine musical en France (C.N.R.S./ministère de la Culture/B.N.F), le Centre de recherche de l’Historial de la Grande Guerre et l’association Musiciens entre guerre et paix.

Introduction

Le bruit de la guerre
Carine Trevisan

La meilleure façon de marcher : musiques militaires,
violence et mobilisation dans la Première Guerre mondiale
Didier Francfort

La vie quotidienne des pipes and drums pendant la Grande Guerre
Dominique Huybrechts

Instruments de soldats : typologies, fonctions, transmission
Florence Gétreau

L’irruption magnifique : deux grands violons au cœur de la guerre
Georgie Durosoir

La mort héroïsée d’Albéric Magnard : essai d’approche culturelle
Patrice Marcilloux

Félix Mayol dans la Grande Guerre
Rémy Campos

1914-1918. Rupture et renouveau : l’effort de guerre de Charles Kœchlin
Aude Caillet

Composer pendant la guerre, composer avec la guerre
Esteban Buch

Nadia Boulanger et le Comité franco-américain du Conservatoire (1915-1919)
Alexandra Laederich

De l’Union sacrée au Journal des débats  : une lecture de
la Gazette des classes du Conservatoire (1914-1918)
Charlotte Segond-Genovesi

Écoles de musique en guerre (1914-1925)
David Mastin

« Le devoir est partout » – reflets de la guerre dans la fondation de la Société française de musicologie en 1917
Sara Iglesias

« À gauche et à droite du Rhin » : perspectives sur l’action de
Joseph-Guy Ropartz à Strasbourg (1919-1929)
Mathieu Ferey

Biographies

Index des œuvres

Index des personnes

0 commentaire à “Annonces”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


août 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
  • Album : Concert des PBMF
    <b>15052010815.jpg</b> <br />

tyjey |
debarquement2009 |
histoire/géographie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anglais pour non-spécialist...
| videohistgeo6eme
| Le Lensois Normand